Restrictions des déplacements à l’international : quelles conditions pour rentrer en France ?

Restrictions des déplacements à l’international : quelles conditions pour rentrer en France ?

Fin janvier, suite à un Conseil de défense sanitaire, le Premier ministre a annoncé des nouvelles mesures nécessaires afin de limiter la propagation du virus. Il a aussi appelé à limiter les déplacements internationaux. Nous sommes aujourd’hui tous contraints dans nos déplacements, mais il est essentiel de tenir ensemble. Le retour en France pour les Français de l’Étranger n’est pas interdit, nos compatriotes dans le monde peuvent toujours rentrer, notamment pour un motif impérieux. Voici un résumé des nouvelles dispositions pour se déplacer à l’international:

 

 

Situation dans l’Union européenne

Depuis le dimanche 31 janvier, toute personne entrant sur le territoire français a l’obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72 h, ainsi qu’une déclaration sur l’honneur. Cette disposition s’applique pour tous les modes de déplacement, par voie routière, ferroviaire, aérienne ou maritime. Toutefois, sont exemptés de l’obligation de présenter un test PCR les transporteurs routiers, les travailleurs transfrontaliers, sans limitation de distance, et les résidents des bassins de vie frontaliers, dans un rayon de 30 km autour de leur domicile, pour tout motif de déplacement de moins de 24 h.

Situation hors Union européenne

Depuis le 31 janvier 2021, tout déplacement vers / depuis un pays extérieur à l’espace européen est soumis à la production d’un motif impérieux. Tout voyageur, quelle que soit sa nationalité, doit présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière :

  • 1- le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique « RT-PCR COVID » datant de moins de 72 heures avant le départ et ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ;
  • 2- une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection à la covid-19, qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage, qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national, qu’il s’engage à respecter un isolement volontaire de sept jours après son arrivée en France métropolitaine et à réaliser au terme de cette période, dans le cas d’un voyageur de plus de onze ans, un examen biologique de dépistage virologique (PCR).

-> Retrouvez toutes les attestations de déplacements

 

 

Partagez !

Autres articles

4 idées reçues sur le Pass Sanitaire

Idée reçue n°1 : Le Pass Sanitaire rend la vaccination obligatoire Non, le Pass Sanitaire n’est pas un pass vaccinal ! Il consiste uniquement en la présentation

Partagez !

Une réouverture en quatre étapes

La première étape du 3 mai avec Le maintien du couvre-feu et du télétravail Le statu quo sur les commerces La fin de l’attestation pour

Partagez !

Droit des femmes : l’affaire de tous

L’égalité femme-homme est une grande cause  et nous sommes engagés sur tous les fronts pour la faire avancer : loi contre les violences sexuelles et

Partagez !

Nous contacter

Nouvelle Génération s’engage à protéger la sécurité de vos informations. Elles ne seront utilisées qu’en accord avec les lois de protection de données, nos politiques internes, nos politiques de confidentialité et seront gardées en toutes sécurité. Nouvelle Génération ne partagera pas vos informations avec un tiers, excepté pour la gestion des événements ou particularités auxquelles vous vous êtes inscrit. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires